top of page

Le doctorat comme viatique vers l’infini des possibles


Joffrey CHANÉAC
Joffrey CHANÉAC


Merci beaucoup d'avoir accepté l'interview.


Pourquoi avoir choisi de faire une thèse après l’école d’ingénieur ?

L’École Centrale de Lyon m’a formé pour être un ingénieur généraliste ouvert sur le monde et capable de répondre aux défis scientifiques de demain. Je ne pouvais pas m’arrêter en si bon chemin ! La thèse offre l'opportunité d'approfondir ses connaissances dans un domaine spécifique. Cela permet au jeune docteur-ingénieur de devenir un expert dans son domaine de recherche, en l’occurrence, les mathématiques appliquées et numériques, statistiques. La thèse permet également de contribuer à l'avancement des connaissances scientifiques et technologiques. Je souhaitais apporter ma pierre à l'édifice et tenter d’avoir un impact sur la société.


Quels ont été les éléments importants pour le succès de votre thèse ?

Avoir des objectifs de recherche clairs et bien définis fut essentiel pour le succès de ma thèse. Prendre ainsi du recul permet de guider les travaux de recherche et de maintenir la concentration sur les questions pertinentes. Une fois le cap fixé, il m’a fallu établir ma feuille route vers cette destination. Anticiper, planifier, s’organiser et développer une solide maîtrise des connaissances furent des points cruciaux pour mener à bien mes travaux. Savoir concevoir des expériences, collecter et analyser les données de manière rigoureuse est un élément clé pour obtenir des résultats significatifs. La réalisation d'une thèse demande beaucoup de temps et d'efforts. Il faut être autonome et créatif dans la recherche de nouvelles idées. Il faut être persévérant pour surmonter les obstacles. Une de mes grandes forces fut d’essayer de penser à contre-courant, de retourner un problème et de l’analyser à l’envers :

« Inversez, inversez toujours ». Carl Jacobi croyait ainsi que la solution à de nombreux problèmes mathématiques complexes pouvait être trouvée plus aisément en réfléchissant à un problème à l’envers. Il m’a fallu gérer efficacement mon temps pour avancer dans mes travaux de recherche. Soyez anti-perfectionniste. Les perfectionnistes consacrent trop de temps aux petites différences marginales au détriment des choses importantes. La collaboration avec d'autres chercheurs, qu'ils soient des pairs ou des encadrants, sont bénéfiques pour le succès d'une thèse. Les échanges d'idées, les discussions et les retours d'expérience m’ont aidé à affiner mes travaux de recherche et à trouver des solutions innovantes.


Quelles sont, selon toi, les compétences valorisables apprises grâce au doctorat ?

La thèse offre l'occasion de développer des compétences de recherche avancées, telles que la capacité à formuler des problèmes, à concevoir des expériences, à analyser des données et à communiquer les résultats de manière claire et concise. Être un ingénieur, c’est savoir trouver la bonne solution, être chercheur c’est savoir poser la bonne question. Ma thèse m’a permis de consolider mon adaptabilité et ma capacité à mener à bien un projet de recherche complexe, en temps fini et en collaboration avec plusieurs équipes de recherche, tout en m’attachant à être adapté aux exigences requises par une entreprise d’excellence. Ce projet m’a également donné l’occasion de diffuser en anglais les résultats obtenus auprès des différentes communautés dans des conférences scientifiques internationales et de publier dans des revues scientifiques.


Quels conseils donneriez-vous à un docteur qui souhaite se lancer dans le monde professionnel ?

Une thèse ouvre des portes vers des carrières académiques, de recherche ou industrielles qui nécessitent un haut niveau d'expertise. Avant de vous lancer dans le monde professionnel, il est important de définir vos objectifs et de réfléchir à la direction que vous souhaitez prendre dans votre carrière. Cela vous aidera à orienter vos choix et à prendre des décisions éclairées. Recherchez un projet long terme, dans lequel vous voulez vous épanouir et avec lequel vous grandirez conjointement. Il faut savoir donner pour espérer recevoir. N’hésitez pas à entretenir votre réseau et à toujours rester à l’écoute de nouvelles opportunités. En tant que docteur-ingénieur, vous avez acquis des compétences techniques et analytiques avancées. Mettez en avant ces compétences dans votre CV, votre lettre de motivation et lors des entretiens d'embauche. Montrez comment vous pouvez apporter une valeur ajoutée à l'entreprise ou à l'organisation pour laquelle vous postulez. Ne limitez pas vos options à un seul domaine ou à une seule industrie. Dans ma situation, les mathématiques appliquées peuvent être appliquées dans de nombreux domaines, tels que la finance, l'informatique, la recherche, l'ingénierie, etc. Soyez ouvert à explorer différentes opportunités et à élargir vos horizons. Le monde professionnel évolue rapidement, il est donc essentiel de rester curieux et de continuer à apprendre tout au long de votre carrière. Tenez-vous au courant des avancées technologiques et scientifiques dans votre domaine, et cherchez des opportunités de développement professionnel telles que des formations, des certifications ou des projets de recherche.

Mots-clés :

Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page