Wuyang ZHONG, Docteur en génie des procédés, Ingénieur, NOVASEP

Dernière mise à jour : 28 juil.




LinkedIn, Theses.fr

Merci beaucoup d'avoir accepté l'interview.


Pourriez-vous nous expliquer un peu votre parcours de formation ?

Le génie chimique a toujours été un domaine que j’ai adoré depuis ma jeunesse. J’ai commencé à développer cet intérêt quand j’avais 9 ans en lisant un livre de chimie qui parlait de l’extraction d’oxygène liquide à partir de l’air : un liquide bleu ciel peut apparaitre de nulle part si on baisse la température de l’air à -182.96°C, une température mystérieuse que je n’ai jamais entendue en météo. Un grain de la curiosité de la nature s’est planté dans mon cœur et j’ai commencé à travailler beaucoup en science à l’école. Lors de l’entrée de l’université, je n’ai pas hésité à choisir le génie chimique comme ma spécialité. C’est un domaine qui demande des bonnes connaissances en chimie, physique et mathématique, pourtant entretient des liens étroits à l’économie sociale et la vie quotidienne. Après mon bac à l’ECUST à Shanghai, j’ai souhaité approfondir mes études et participer à la vraie recherche scientifique internationale. J’ai donc choisi d’aller en France et de faire l’école d’ingénieurs ENSGTI à Pau puis un doctorat à CentraleSupélec. Le sujet de ma thèse était la purification des molécules biosourcées par la chromatographie. Aujourd’hui je travaille chez Novasep, qui est le plus grand acteur en séparations chromatographiques en France.


Pourquoi avez-vous décidé d’effectuer une thèse ?

Mon stage fin d’études chez Total à Paris a été très enrichissant. J’ai appris beaucoup de choses : le fonctionnement d’une société, les relations interpersonnelles, le déroulement d’un projet industriel etc. J’ai aussi appris qu’en tant qu’un ingénieur de procédé, on ne me demande pas de résoudre une fonction d’une variable complexe pour calculer le prix d’achat d’une pompe. Avec l’avancement de la carrière et l’arrivée de la famille j’aurai moins en moins de possibilités de retourner au campus. J’ai donc décidé de faire la thèse, car le diplôme doctorat a été mon rêve suprême depuis tout petit.


Qu’est-ce que le diplôme doctorat pourrait vous apporter ?

Il est rare qu’on travaille dans le même sujet de la thèse, donc le diplôme ne m’a pas beaucoup aidé pendant ma recherche d’emploi. Pour moi, la thèse est un apprentissage. Le trésor inestimable est les expériences durant la recherche. Contrairement au fait que le sujet de recherche devient plus en plus pointu, le doctorat devient polyvalent et reste à l’aise face aux situations difficiles. Les docteurs connaissent où sont les fronts des recherches scientifiques et l’entreprise les embauche pour garder l’esprit d’innovation.