top of page

Khalil ALOUI, 28 ans, Docteur Ingénieur en génie mécanique, Consultant en ingénierie système et MBSE chez R&D Capgemini Engineering.


Photo Khali ALOUI
Photo Khalil ALOUI

Merci d'avoir accepté l'interview

 

Pouvez-vous décrire votre parcours ?

Depuis mon enfance, ma fascination pour le monde de la science et de la mécanique a tracé le fil conducteur de mon parcours académique et professionnel. Après avoir brillamment obtenu un baccalauréat expérimental, j'ai choisi de me plonger davantage dans les sciences en suivant deux ans de cycle préparatoire en physique et chimie. Cette période a renforcé ma passion pour les domaines technologiques, me conduisant ensuite à intégrer l'École Nationale des Ingénieurs à Bizerte, en Tunisie.

Au cours des trois années de mon cycle d'ingénieur en génie mécanique, j'ai acquis les bases fondamentales de la mécanique et de l'aéronautique, développant ainsi une compréhension approfondie des systèmes complexes. Mon intérêt pour les applications pratiques m'a conduit à une brève expérience en tant que chef de projet au sein d'une société de construction métallique, où j'ai supervisé la construction de réservoirs de stockage de pétrole pour la Société Nationale de Raffinage de Pétrole.

Fort de cette expérience, j'ai pris la décision de perfectionner mes compétences en génie mécanique en me lançant dans une thèse en cotutelle entre l'Université de Sfax en Tunisie et l'Université de Cergy en France. Mon engagement envers la recherche s'est concrétisé au sein du laboratoire Quartz à l'ISAE-Supméca Paris, où j'ai entrepris le développement d'une méthodologie de conception des systèmes de robots en essaim. En utilisant l'ingénierie système et l'MBSE pour modéliser les comportements de ces systèmes robotiques, j'ai ensuite mis en œuvre ces modèles sur des prototypes réels en utilisant ROS. Cette aventure intellectuelle et technique représente pour moi un défi passionnant et une contribution significative au domaine en constante évolution de la robotique en essaim.


Présentation des travaux de thèse
Présentation des travaux de thèse

En mai 2023, mon engagement et mes compétences ont été reconnus par Capgemini Engineering, où j'ai décroché un CDI en tant que jeune docteur. Dans ce rôle, je suis aujourd'hui responsable de l'ingénierie système et de l'MBSE dans les projets internes de recherche et développement de l'entreprise. Ce parcours, alliant expertise technique, expérience professionnelle et recherche avancée, reflète ma détermination à contribuer de manière significative au monde de l'ingénierie et de l'innovation.


Peux-tu nous décrire rapidement ta thèse ?

Ma thèse se concentre sur le développement d'une méthodologie novatrice pour concevoir des systèmes de robots en essaim, s'inspirant des comportements observés chez les animaux sociaux tels que les abeilles, les fourmis et les oiseaux. Dans cette recherche, j'ai utilisé les principes de l'ingénierie système et les techniques de MBSE pour modéliser ces comportements de manière systématique. Pour la mise en œuvre pratique, j'ai exploité le système d'exploitation des robots (ROS) pour implémenter ces modèles sur des prototypes réels (robots Turtlebot3). Cette approche interdisciplinaire vise à combiner la modélisation avancée avec des applications concrètes, ouvrant ainsi la voie à des avancées significatives dans le domaine de la robotique en essaim. Si vous voulez en savoir plus je vous invite à lire les articles publiés sur le site et regarder la vidéo YouTube.


Votre doctorat était une thèse en cotutelle entre la Tunisie et la France. Quels sont, selon vous, les avantages de ce type de thèse ?

La thèse en cotutelle entre la Tunisie et la France a été une expérience particulièrement enrichissante. Cette collaboration internationale m'a offert l'opportunité de travailler avec des experts de deux institutions distinctes, élargissant ainsi mes perspectives de recherche. En bénéficiant d'accès à des ressources complémentaires, d'une double supervision, et en travaillant dans un environnement culturel et linguistique diversifié, j'ai pu développer une approche plus holistique de mon sujet. De plus, l'obtention d'un diplôme reconnu internationalement a renforcé ma crédibilité sur la scène académique mondiale. La mobilité internationale encouragée par la cotutelle a également contribué à enrichir mon réseau professionnel. En résumé, cette expérience a été un catalyseur pour ma croissance académique et professionnelle, ouvrant de nouvelles perspectives et renforçant ma capacité à collaborer à l'échelle internationale.


Finalement, quel est votre poste aujourd’hui et en quoi votre thèse vous a-t-elle aidée ?

Ma mission actuelle en tant que professionnel en CDI chez Capgemini Engineering est grandement facilitée et enrichie grâce aux fondements posés par mes travaux de thèse. Fondée sur l'ingénierie système et l’MBSE, ma thèse a constitué une préparation solide pour aborder les défis complexes de mon rôle actuel. En travaillant sur l’homologation et la certification des véhicules autonomes, mes responsabilités sont centrées sur l'utilisation pointue de l'ingénierie système et du MBSE pour vérifier et valider les exigences de conduite autonome en conformité avec le code de la route français. Cette continuité entre mes travaux académiques et ma carrière professionnelle a considérablement simplifié la transition, offrant une compréhension approfondie et une maîtrise des outils et des méthodologies nécessaires. Ainsi, je trouve cette mission en CDI aujourd'hui plus accessible et confortable, illustrant la pertinence et l'applicabilité directe de ma formation doctorale dans le monde professionnel.


 

 

 

 

 

 

 

Commenti


bottom of page