top of page

De la Recherche à l’Entrepreunariat : Le parcours de Imane ELKHALDI, Docteur en Génie Civil et co-fondatrice de Novelit


Imane ELKHALDI

Imane Elkhaldi, received the Prize for the Best scientific contribution on concretes at the Congrès Français de Génie Civil

Merci d'avoir accepté l'interview.


Pouvez-vous retracer votre parcours qui vous a conduit à entreprendre une thèse ?

Après deux années de classes préparatoires, j'ai suivi une formation en génie civil à l'École Hassania des Travaux Publics à Casablanca, au Maroc. En dernière année de ma formation, j'avais le désir de m'immerger dans de nouvelles cultures, c'est pourquoi j'ai opté pour un double diplôme avec l'École Centrale de Nantes, dans le cadre d'un programme de master. À la fin de ce master, j'ai réalisé mon premier travail de recherche sur le béton, qui a abouti à des résultats très intéressants.

Ayant la passion et la patience de creuser dans les détails et aller au bout des choses, faire une thèse était le parcours idéal pour moi. Une opportunité s’offrait à moi à l’époque pour travailler sur un sujet de recherche pertinent pour l’industrie du béton, à savoir les bétons à faible empreinte environnementale, que j’ai acceptée et qui m’a amené à une belle aventure.


Quelles sont les leçons que vous avez tiré de votre expérience de doctorat que vous souhaitez partager ?

  • Imaginer et explorer

L'imagination est cruciale dans la recherche. Il faut aller au-delà de ce qui existe déjà, imaginer de nouvelles méthodes et interprétations. Pour cela, il est essentiel d'alimenter sa réflexion par des connaissances approfondies. Bien que l'état de l'art puisse sembler fastidieux, il est primordial pour le succès de la recherche.

  • Essayer de nouvelles approches

Ayant réalisé une thèse expérimentale, j'ai compris l'importance de ne pas craindre d'essayer de nouvelles procédures pour répondre aux questions de recherche. Faire confiance à ses idées et les mener à bien avec une approche rationnelle bien fondée est essentiel. L'objectif ultime est de créer quelque chose de nouveau.

  • Demander de l'aide

Il est crucial de demander de l'aide, non seulement à ses encadrants, mais aussi à ses collègues. Ces derniers peuvent apporter des perspectives nouvelles sur leurs propres sujets et permettre de gagner un temps considérable. La collaboration et le partage des connaissances sont des éléments clés du succès.

  • Saisir les opportunités

Bien que la thèse représente un travail intense, elle offre également l'opportunité d'apprendre de nouvelles choses. Ne pas négliger les occasions d'enseigner, car cela permet de développer sa pédagogie et sa communication, des atouts importants pour devenir un bon chercheur.


Quel est votre poste actuel?

Je travaille actuellement sur un projet innovant qui vise à concevoir une solution pour améliorer le confort thermique des bâtiments et réduire la facture énergétique. Ce projet nous l’avons baptisé Novelit, qui signifie la nouvelle protection. En effet, mes travaux de thèse ont renforcé ma sensibilité aux enjeux environnementaux et ont aiguisé ma conscience quant à la nécessité d’imaginer de nouvelles solutions pour le futur et les concrétiser, d’où l’idée d’entreprendre dans le domaine de l’efficacité énergétique.

 

Comment votre parcours d’ingénieur docteur vous a été utile dans votre projet actuel ?

Mon parcours en tant qu'ingénieur docteur a considérablement contribué à la réussite de mon projet actuel. En tant qu'ingénieur, j’ai acquis la capacité d'imaginer des solutions et de les développer d’un côté. Mon doctorat m’a permis, d’un autre côté, de savoir bien chercher les informations utiles pour mon projet, les comprendre et les exploiter en vue d’établir une démarche structurée pour concevoir ma propre solution.

Un autre aspect crucial est la notoriété conférée par le titre de docteur. Bien que cela puisse sembler surprenant, ce titre revêt une importance particulière pour un jeune entrepreneur engagé dans un projet innovant. Souvent, la discussion autour d'une thèse se concentre sur la science, mais parfois on passe à côté des qualités humaines qui représentent un capital essentiel. La réalisation d'une thèse implique un travail de coordination, de communication, ainsi que l'établissement de contacts avec divers acteurs à travers des collaborations avec d'autres laboratoires de recherche et la participation à des conférences. Ces compétences humaines sont fondamentales et ont grandement contribué à la mise en œuvre réussie de mon projet actuel.

 

Mots-clés :

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page