Rechercher

Docteurs 2021 en entreprise Amine Hattal, Directeur technique chez Z3DLAB

Nous poursuivons avec Amine des interviews qui visent à monter la variété des parcours professionnels des Docteurs 2021. Merci beaucoup à Amine de s'être prêté à l'exercice!



Bonjour Amine

J’ai lu votre profil LinkedIn dans lequel vous décrivez bien votre parcours, vos motivations et lu le résumé de votre thèse publié sur theses.fr.


Quand et comment avez-vous décidé de faire une thèse ?

Cette aventure a commencé lors de mon Master. En février 2017, j’ai intégré une équipe de recherche et de développement au sein d’une start-up innovante dans le cadre d’un stage. J’ai pu intervenir sur deux domaines différents mais essentiels pour ma carrière ainsi que pour l’entreprise d’accueil. A savoir, la R&D et le « business development ». Cette opportunité était très enrichissante et m’a permis à enrichir mes connaissances et de développer des compétences pour prendre progressivement un rôle majeur pour le développement et la pérennisation de cette start up.

Dans ce contexte, j’ai été accompagné par cette entreprise dans mon désir à faire un doctorat et à consolider mon expertise dans le domaine de l’impression 3D métal et ses applications et ceci sur le plan académique tout comme le côté pratique et technique. Nos efforts conjoints ont été couronnés par un contrat CIFRE.

Comment s’est déroulé votre processus de recherche de thèse à la fin du Master ?

A vrai dire, mon implication et progression rapide ont fait que je n’avais pas à chercher une thèse. Une offre m'a été proposée au sein de la même entreprise en raison de mon intérêt à la fois pour l'académie et pour l'industrie.

Pourquoi la formule contrat CIFRE ?

Par nature, je suis plus intéressé par la recherche et développement et la concrétisation rapide des technologies (en particulier les technologies de rupture). Cela peut se faire rapidement dans une petite entreprise que dans une grande, car nous sommes plus flexibles. Un contrat CIFRE pour moi est un atout important car il m’a permis de construire ma sphère professionnelle à travers des salons et conférences industrielles. Durant mon doctorat CIFRE, j’étais à la fois doctorant académique et industriel au sein de du laboratoire LSPM du CNRS et l’entreprise Z3DLAB sas. Le sujet de mon doctorat s’est déroulé principalement sur l’amélioration de la maturité d’une technologie française en collaboration avec la Corée du Sud et dans le cadre d’un projet labellisé EUREKA.

Pourquoi avec une PME ?

Travailler dans une PME, le déroulement des activités de la recherche devient rapide car nous ne retrouvons plus dans un système très hiérarchique. En plus, le fait d’être moins nombreux impose d’être polyvalent et finalement construire rapidement et efficacement sa courbe d’apprentissage.

A-t-il été compliqué de concilier la vie en entreprise et la vie au labo ?

En réalité, le dispositif CIFRE n’impose pas de répartition horaire aux doctorants, la décision revient au doctorant qui est le maitre de son travail. Dans mon cas, j’ai partagé mon temps équitablement entre le laboratoire et l’entreprise. Cependant, à la fin de ma thèse (3 ans et demi) j’ai passé environ 65% de mon temps au laboratoire afin de finaliser mon manuscrit de thèse et l’étoffer par plus de résultats expérimentaux.

Vous êtes maintenant employé de la PME : quelles différences avec votre statut de Doctorant ?

Aujourd’hui, je suis directeur de la R&D au sein de l’entreprise. Je crée et je gère des projets R&D. j’encadre des stagiaires de licence et master. La différence avec mon statut de doctorant, c’est que grâce à mon expérience acquise j’occupe aujourd’hui un poste décisionnel au sein de l’entreprise.

Le domaine d’activité de l’entreprise est très compétitif. Quelles sont les clés du succès ?

Je pense qu’il faut être innovant et rigoureux en même temp. Une entreprise qui recrute des doctorants en CIFRE aura plus de valeur technologique et industrielle. Puisque recruter un doctorant Cifre c’est surtout exploiter au mieux sa motivation et disponibilité pour encore gagner en innovation et compétitivité tout en lui transférant le savoir-faire acquis par l’entreprise.

Logo-Docteurs-SPI.png