top of page

Marinelle El KHOURY, chercheuse postdoctoral en Génie Civil au GeM à l’Ecole Centrale de Nantes.


Marinelle EL KHOURY
Marinelle EL KHOURY

Lauréate du Prix de Thèse de Centrale Innovation pour l’édition 2023

Merci beaucoup d'avoir accepté l'interview


Version Française


Quel est votre parcours ?

J'ai effectué mes études à l'Université Libanaise-Faculté de Génie Civil, où j'ai obtenu mon Diplôme d'Ingénieur en Génie Civil ainsi que mon Master en Travaux Publics et Structures. Ensuite, j'ai poursuivi mon cursus en obtenant un Master 2 en Transport routier et Ingénierie de Trafic à l'Université Libanaise. Au cours de ces étapes, j'ai développé un vif intérêt pour la recherche, en particulier dans le domaine des matériaux en Génie Civil.

Motivée par cette passion, j'ai choisi de réaliser mon stage de Master dans le domaine des matériaux, en me concentrant spécifiquement sur l'incorporation de matériaux recyclés dans les couches de chaussée et d'asphalte. Cette expérience m'a conduit à postuler pour une thèse de doctorat. Ma thèse s'est déroulée de janvier 2019 à mai 2022 en cotutelle entre l'Université Libanaise et l'École Centrale de Nantes. Le travail de recherche a été mené au sein du laboratoire GeM (Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique) de l'École Centrale Nantes, sous la direction des Professeurs Frédéric Grondin, Emmanuel Roziere, Fadi Hage Chehade et du Docteur Rachid Cortas.


En quelques mots, en quoi consiste votre thèse ?

Ma thèse de doctorat est intitulée "Élaboration d'un protocole d'évaluation du fluage des structures sous-marines : conception d'un modèle multi-échelles et d'un dispositif expérimental chemo-mécanique". L'objectif de ma thèse était d'évaluer le comportement chimique et mécanique des structures offshore à base de matériaux cimentaires, tant sur le plan expérimental que numérique.

Pour reproduire l'interaction avec l'eau de mer en laboratoire, un protocole expérimental détaillé a été mis en œuvre, et un nouveau prototype a été conçu et fabriqué afin de coupler les chargements mécaniques à l'attaque de l'eau de mer de manière expérimentale. Accompagnée d'un modèle chemo-mécanique, l'analyse microscopique des phénomènes couplés a été approfondie.


Quels ont été les éléments importants pour le succès de votre thèse ?

J'ai largement apprécié la liberté considérable que mes encadrants de thèse m'ont accordée tout en veillant au bon déroulement de mes travaux. Ceci m'a permis de former ma carrière en tant que chercheuse. Je suis particulièrement fière d'avoir réussi à mettre en place un protocole novateur combinant les chargements mécaniques et les dégradations chimiques. En raison de son originalité, un brevet a été soumis pour publication.

J’ai eu l’honneur de recevoir le prix de thèse de Centrale Innovation pour l’Édition 2023.

De plus, j'ai eu le privilège de recevoir le prix du meilleur article décerné par la Fédération Internationale du Béton (fib) lors du 14ème symposium doctoral de la fib.

J'ai également eu l'opportunité de participer au prix René Houpert organisé en 2022 par l'Association Universitaire de Génie Civil (AUGC), où j'ai été classée 4ème ex-aequo parmi environ 30 participants.

Enfin, cette thèse a montré un intérêt industriel et a contribué à l'obtention d'un financement de l'Institut Carnot MERS.


Racontez-nous un peu sur le prix de thèse que vous avez reçu.

Le prix de thèse Centrale Innovation, mis en place en 2010, récompense le meilleur travail de recherche réalisé dans le cadre d'un doctorat au sein des laboratoires des écoles actionnaires de la filiale. Il vise à honorer les contributions ayant contribué à une avancée significative de la recherche en apportant une avancée pour le milieu industriel (transfert de technologie). Depuis 2022, ce prix de thèse prend également en compte l’impact des travaux de recherche sur les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Pour l'édition de 2023, j'ai eu l'honneur de recevoir ce prestigieux prix. J'ai également eu l'opportunité de présenter mes travaux de recherche lors des célébrations des 30 ans de Centrale Innovation à Ecully. Je tiens à exprimer ma gratitude envers les organisateurs du prix pour m'avoir décerné cette distinction et pour m'avoir conviée au séminaire, une expérience enrichissante qui m'a permis de rencontrer des chercheurs de divers domaines, provenant de laboratoires de recherche de toute la France.


Quels conseils donneriez-vous à un(e) futur(e) docteur(e) souhaitant réaliser une thèse ?

Pour les étudiants et étudiantes envisageant la réalisation d'une thèse, je mettrais en avant l'importance du choix du domaine de recherche et du groupe, allant au-delà des détails de la fiche descriptive du projet. En effet, la réalisation d'une thèse représente un investissement personnel significatif. Il est important de sélectionner un sujet qui nous correspond réellement et de s'approprier l'environnement de travail adéquat, tant sur le plan professionnel que personnel.

Le travail au cours d'une thèse nous amène à développer la capacité d'identifier les questions de recherche pertinentes et à élaborer une méthodologie de résolution. Parallèlement, cette expérience renforce considérablement des compétences telles que la gestion du temps et l'autonomie. En fin de compte, la thèse constitue un projet d'environ trois ans pour lequel nous assumons la responsabilité.

Croyez que le travail acharné apportera toujours sa récompense !

 

English version


What is your background?

I completed my studies at the Lebanese University-Faculty of Civil Engineering, where I obtained my diploma in Civil Engineering and Master's degree in Structures and Public works. Subsequently, I earned a Master's degree in Road Transport and Traffic Engineering from the Lebanese University. Throughout these studies, I developed a keen interest in research, particularly in the field of Civil Engineering materials.

Motivated by this passion, I chose to do my Master's internship in the materials domain, focusing specifically on incorporating recycled materials into pavement and asphalt layers. This experience encouraged me to apply for a doctoral thesis. My doctoral research took place from January 2019 to May 2022, in collaboration between the Lebanese University and Ecole Centrale Nantes. The research was conducted at the GeM Laboratory (Institute of Civil and Mechanical Engineering) at Ecole Centrale Nantes, under the guidance of Professors Frédéric Grondin, Emmanuel Roziere, Fadi Hage Chehade, and Dr. Rachid Cortas.

 
In brief, what is the focus of your thesis?

My Ph.D thesis is titled " Development of a creep assessment protocol for underwater structures: design of a multiscale model and a chemo-mechanical experimental device." The objective was to assess the chemical and mechanical behavior of offshore cementitious structures, both experimentally and numerically. To replicate the seawater attack in the laboratory, a detailed experimental protocol was implemented, and a new prototype was designed and manufactured to experimentally couple mechanical loads with seawater attack. Accompanied by a chemo-mechanical model, the microscopic analysis of coupled phenomena was thoroughly investigated.

 
What were the key elements for the success of your thesis?

I greatly appreciated the considerable freedom granted by my thesis advisors while ensuring the smooth progress of my work. This allowed me to shape my career as a researcher. I am particularly proud of successfully implementing an innovative protocol that combines mechanical loads and chemical degradation. Due to its originality, a patent application has been submitted for publication.

I had the honor of receiving the Centrale Innovation Thesis Prize for the 2023 Edition. Additionally, I had the privilege of receiving the Best Paper Award from the International Federation for Structural Concrete (fib) during the 14th fib PhD Symposium. I also had the opportunity to participate in the René Houpert Prize organized in 2022 by the University Association of Civil Engineering (AUGC), where I was ranked 4th ex-aequo among approximately 30 participants.

Finally, the thesis showed industrial interest and contributed to securing funding from the Carnot MERS Institute.

 

Tell us a bit about the thesis prize you received.

The Centrale Innovation Thesis Prize, established in 2010, rewards the best research work conducted within the framework of a doctoral thesis in the laboratories of the shareholder schools of the subsidiary. It aims to honor contributions that have led to a significant advancement in research, bringing progress to the industrial sector (technology transfer). Since 2022, this thesis prize also considers the impact of research work on the Sustainable Development Goals (SDGs).

For the 2023 edition, I had the honor of receiving this prestigious prize. I also had the opportunity to present my research during Centrale Innovation's 30th-anniversary celebrations in Ecully. I would like to express my gratitude to the prize organizers for awarding me this distinction and inviting me to the seminar, which was a rewarding experience that allowed me to meet researchers from various fields, coming from research laboratories across France.


What advice would you give to a future Ph.D. candidate aspiring to pursue a Ph.D.?

For students considering a Ph.D., I would emphasize the importance of choosing the research field and group, going beyond the details of the project description. Indeed, undertaking a Ph.D. represents a significant personal investment. It is essential to select a topic that genuinely resonates and to establish the right working environment, both professionally and personally.

Working on a Ph.D. teaches us to identify relevant research questions and develop a resolution methodology. Simultaneously, this experience significantly enhances skills such as time management and autonomy. Finally, the Ph.D. constitutes a project lasting approximately three years for which we take responsibility.

Believe that hard work will always bring its reward!

Mots-clés :

Comentários


bottom of page